From 1 - 10 / 83
  • Plan Local d'Urbanisme (PLU) dématérialisé - commune de Compiègne- approbation du 06/07/2017. Ce lot informe du droit à bâtir sur la commune de Compiègne. Ce PLUi/PLU/POS/CC est numérisé conformément aux prescriptions nationales du CNIG et contient les pièces administratives, le rapport de présentation, le PADD, le règlement (à l'exception des plans de zonages), les annexes, les orientations d'aménagement et les données géographiques. Malgré l'attention portée à la création de ces données, il est rappelé que seuls les documents papier font foi et sont opposables d'un point de vue juridique.

  • La base de données dite des "risques majeurs" a été établie pour enrichir les cartes relatives aux plans communaux de sauvegarde (PCS) des communes de la CU Dunkerque. Cette base concentre, sur un fond de plan issu du Plan Ville, les éléments d'information structurants nécessaires à la gestion de crise et qui sont ensuite complétés par les informations de patrimoine communal. La couche PPRT Installations matérialise les enceintes industrielles concernées par le la zone dite "PPRT Multisites"

  • Le Cadastre Vert a été imaginé par les experts en charge de la gestion des espaces de nature sur le territoire de la Communauté Urbaine de Dunkerque. Il vise à instaurer une connaissance détaillée et partagée de ces espaces, tant du point de vue de occupation que gestion. Les données Haies correspondent aux séparations visuelles entre différents types de terrains ou couper des nuisances sonores par la pose de végétation.

  • Le réseau de chaleur a pour objet la récupération de la chaleur fatale des process industriels pour l'utiliser dans un réseau d'eau chaude maillant le territoire et à usage principal de chauffage. Les points de livraison sont les bâtiments connectés, clients du réseau de chaleur.

  • Categories  

    Espaces Naturels Sensibles gérés par le CG 80

  • Aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP) - Commune de Compiègne - approbation du 06/03/2020. L'AVAP, sans remettre en cause les principes fondateurs, se substituent désormais à celui des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP). Ce nouveau dispositif a pour ambition de développer une nouvelle approche de la gestion qualitative des territoires en intégrant à l'approche patrimoniale et urbaine de la ZPPAUP les objectifs de développement durable. Cette SUP est numérisée conformément aux prescriptions nationales du CNIG. Les données complémentaires infra-AVAP seront bientôt disponibles en téléchargement (courant été 2020). Malgré l'attention portée à la création de ces données, il est rappelé que seuls les documents papier font foi et sont opposables d'un point de vue juridique.

  • De gestion communautaire, le réseau d'assainissement est décrit dans le SIG par 64 couches d'informations. Zonage des secteurs d'intervention des Wateringues sur le périmètre de la CU Dunkerque.

  • le PLH doit répondre aux besoins en hébergement et favoriser la mixité sociale et le renouvellement urbain. Il doit être doté d’un dispositif d’observation de l’habitat sur son territoire, afin de pouvoir suivre les effets des politiques mises en œuvre. A partir d’un diagnostic de la situation existante, le PLH définit les objectifs à atteindre, notamment l’offre nouvelle de logements et de places d’hébergement en assurant une répartition équilibrée et diversifiée sur les territoires. Il précise notamment : un programme d’actions en vue de l’amélioration et de la réhabilitation du parc existant, qu’il soit public ou privé, les actions et opérations de requalification des quartiers anciens dégradés au sens de l’article 25 de la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et de lutte contre l’exclusion ; Les secteurs de renouvellement urbains sont des territoires à enjeu fort de requalification pour l'habitat. Ils peuvent être inscrits dans des programmes nationaux ou régionaux d'aides et subventions.

  • Le plan de ville est constitué par agrégation des parcelles cadastrales et fournissant les îlots de voirie. Comprend également des éléments descriptifs du territoire tels que l'hydrographie, les bâtiments remarquables et nom de voirie. Ces éléments sont repris du plan cadastral ou de la BD Topo IGN. Ce référentiel à fort usage interne est volontairement épuré de détails géographiques pour permettre une lisibilité de la carte après y avoir superposé d'autres informations plus thématiques. La couche HABILLAGE reprend des éléments graphiques du territoire n'ayant pas une vocation particulière mais permettant de mieux se situer ou comprendre la zone concernée.

  • Le plan de ville est constitué par agrégation des parcelles cadastrales et fournissant les îlots de voirie. Comprend également des éléments descriptifs du territoire tels que l'hydrographie, les bâtiments remarquables et nom de voirie. Ces éléments sont repris du plan cadastral ou de la BD Topo IGN. Ce référentiel à fort usage interne est volontairement épuré de détails géographiques pour permettre une lisibilité de la carte après y avoir superposé d'autres informations plus thématiques. La couche OCCUPATION DU SOL permet, par un aplat de couleur de distinguer la destination principale de chaque îlot.